Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) - Médecins Libéraux - « Lib’air »

Pathologie/Discipline : 
Pathologie : 
Précisions  : 
Bronchite Chronique et Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) Stade I et II
Public : 
Autorisation de l’ARS : 
Programme autorisé par l’ARS
Type d’action : 
Programme d’ETP
Structure porteuse : 
Téléphone : 
03 20 14 22 18
Mail : 

Nom des coordonnateurs : Dr Jean-Paul KORNOBIS

Suivi administratif : Mme Marine HOULLIER

Territoire de santé : Littoral

Programme autorisé depuis : Décembre 2013

Programme de : 1er recours

Critères d'inclusion/d'exclusion :

Critères d’inclusion :

  • Patients adultes, atteints d’une Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive diagnostiqués à un stade léger (GOLD-SPLF I) ou modéré (GOLD-SPLF II), non compliqué et stabilisé, ou d’une Bronchite Chronique.
  • Primo prise en charge éducative
  • Accord formel du patient et du médecin traitant.

Critères d’exclusion :

  • Désaccord du patient et/ou du médecin traitant
  • Co-morbidité(s) importantes
  • Patient ayant bénéficié d’un programme d’ETP de 2ème ou 3ème recours il y a moins d’1 an

Composition de l'équipe : Non renseigné

Partenariats :

URPS, CRRC ETP, Association du Nord de la France des Insuffisants Respiratoires (ANFIR), Association Calais Respire, Association des Pneumologues de la Région Nord (APRN), Groupe d’Etude en Education en Pneumologie (GEEP Nord), Groupe Alvéole, Société de Pathologie Thoracique du Nord (SPTN)

Descriptif des activités :

Ce programme propose 6 séances collectives hebdomadaires, dont 1 atelier optionnel au choix. Le groupe est composé de 5 à 10 patients. Ces ateliers collectifs durent environ 2 heures et sont animés par un binôme de soignants-éducateurs. Les ateliers proposés sont planifiés plusieurs mois à l’avance, en fonction des critères de disponibilité des patients et des intervenants. Les ateliers sont les suivants :

  1. « Bouger (un peu) plus pour respirer », qui vise à aborder les représentations autour de la maladie et la notion d’activité physique adaptée, à connaître et percevoir les sensations corporelles et effets bénéfiques attendus par l’introduction et/ou le maintien et/ou l’augmentation d’une activité physique adaptée quotidienne afin d’intégrer une (ou plusieurs) activité(s) physique(s) adaptée(s) (au choix) dans son quotidien ;
  2. « Connaître sa maladie pour agir », atelier durant lequel la BPCO est expliquée et définie à travers l’évocation de : l’histoire naturelle de la BPCO et ses mécanismes, les facteurs de risques, les exacerbations (notamment les signes d’alerte et la gestion de ces dernières) et les traitements non pharmacologiques ;
  3.  « Comprendre ses traitements pour les gérer », permet aux patients de mieux connaître les rôles et intérêts des traitements médicamenteux, et de réaliser les gestes techniques liés à la manipulation des traitements inhalés pour adapter ces derniers dans les situations quotidiennes
  4. « Echanger autour de l’alimentation (ou environnement) pour s’adapter » visant à identifier les facteurs influençant les comportements alimentaires, à maintenir et/ou à s’approprier tout ou une partie des recommandations en terme d’équilibre alimentaire, et à construire un repas équilibré et adapté, OU identifier les polluants intérieurs et extérieurs et à adapter son traitement et les conduites à tenir en fonction de l’environnement extérieur et de situations extraordinaires ;
  5.  « Gérer son stress pour prévenir » vise à définir le stress, à aborder les représentations, à identifier les situations de stress et à découvrir des techniques de respiration et de relaxation afin d’améliorer sa gestion du stress et son estime de soi ou vise à définir l’estime de soi et son impact sur la maladie afin de s’exercer à la valorisation de soi et des autres ;
  6. « Alimentation – Environnement & Tabac », il s’agit de se projeter dans une démarche d’arrêt ou de diminution de sa consommation, de partager ses expériences en matière de sevrage et d’être capable d’identifier les professionnels de santé pouvant l’accompagner dans la démarche.
Organisation des séances : 
Structure de ville
Outils supports : 

Le programme élaboré par l’URPS ML au titre du collectif Inter URPS intègre les fiches pédagogiques et plusieurs outils pédagogiques. Divers outils pédagogiques sont mobilisés au cours des ateliers. On retrouve des exposés interactifs introduisant des supports vidéo, des études de cas, des imagiers, des échanges d’expériences, du Brainstorming®, du photolangage®, des foires aux questions, etc. Des mises en situation et des activités pratiques sont aussi proposées au cours des ateliers.

Informations facultatives : 

Informations demandées pour le recrutement :

  • Accord du patient
  • Données administratives du patient (nom, prénom, date de naissance, coordonnées)
  • Cachet et signature du médecin traitant

Modalités d'inclusion :

Inclusion réalisée par le médecin traitant, avec l’accord du patient. Fiche d’inclusion à compléter et à faire parvenir à l’équipe éducative.

Modalités d'orientation :

Par tous les membres de l’équipe éducative, et par l’ensemble des professionnels de santé sensibilisés à l’ETP et impliqués dans le parcours de soin de l’enfant.

Informations communiquées :

Au patient : une plaquette de présentation du programme expliquant son déroulement et précisant les coordonnées de l’équipe ainsi qu’un exemplaire de sa fiche d’inclusion
Au médecin traitant : une plaquette de présentation du programme expliquant son déroulement et précisant les coordonnées de l’équipe, un exemplaire de la fiche d’inclusion signé et 2 courriers de coordination (synthèse du Bilan Educatif Partagé, du programme personnalisé, synthèse de l’ETP et proposition d’orientation pour le suivi éducatif).
 
Les relais pour organiser le suivi éducatif :

L’organisation du suivi éducatif est discutée avec le médecin traitant qui pourra orienter ses patients vers structure de 2ème recours ou 3ème recours et/ou association de patients et/ou de ville ; autres structures selon les besoins et les attentes des patients et des ressources disponibles sur son territoire.

Modalités de financement :

Subventions ARS via le FIR
 
Modalités d'évaluation :

Une évaluation individuelle est proposée à chaque patient entre 1 et 3 mois après le dernier atelier, dans le respect des étapes de la démarche éducative. La synthèse de cette évaluation est partagée avec le patient, le médecin traitant et les intervenants. L’évaluation de l’activité d’ETP dans sa globalité (activité, processus et atteintes des objectifs) est réalisée conformément aux recommandations HAS, par la réalisation d’un rapport d’activité annuelle et de l’auto-évaluation annuelle, ainsi que la part de la réalisation d’évaluation quadriennale.

Mis à jour le 16 juin 2016

Adresse : 

« Lib’air » - Union Régionale des Professionnels de Santé (URPS) - Médecins Libéraux

118 bis rue Royale
Lille 59800